La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) du ministère de l’Économie et des finances a révélé ses conclusions portant sur l’étude de la structure du dirham alimentaire entre 2007 et 2014.

Il en ressort des changements positifs de la structure caractérisés par le renforcement du poids de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire dans la valeur ajoutée générée par la demande finale alimentaire. Rappelons également que des actions ont été engagées par le Plan Maroc vert qui a abouti à l’établissement d’un contrat-programme relatif au développement des industries agroalimentaires au Maroc signé durant les Assises de l’agriculture de 2017.

Source: leseco.ma