La facture mondiale des importations alimentaires a enregistré une hausse de plus de 1.300 milliards de Dollars, soit une augmentation de 10,6% entre 2016 et 2017 dans les pays à faible revenus et ceux d’Afrique subsaharienne.

Dans son bulletin, la FAO fait mention de la hausse des frais de port et des importations plus importantes en produits laitiers et protéagineux qui augmentent la facture. Rappelons que l'indice FAO des produits alimentaires permet de suivre l'évolution des prix de cinq principaux groupes de produits alimentaires : céréales, huiles végétales, produits laitiers, viande et sucre.

Source: lematin.ma