A travers son programme dédié baptisé Feed Africa, la Banque africaine de développement (BAD) confirme son investissement de 24 milliards de dollars au profit du développement de l’agriculture en Afrique.

Dans son "Bulletin de l'offre et la demande de céréales", la FAO a revu à la baisse ses prévisions de production mondiale de 2017 de blé et revu à la hausse celles du maïs et du riz. De plus, la FAO rapporte que les prix du blé et de la viande ont contribué à faire monter les prix mondiaux des produits alimentaires en juin comparativement au mois de mai.

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) du ministère de l’Économie et des finances a révélé ses conclusions portant sur l’étude de la structure du dirham alimentaire entre 2007 et 2014.

Dans le but de consolider les positions acquises sur le marché américain, le Maroc prendra part à la 63ème édition du Salon Summer Fancy Food Show, l'un des plus grands événements dédiés aux produits agroalimentaires, qui aura lieu à New York du 25 au 27 juin 2017.La participation du Maroc est organisée par l’EACCE, sous la tutelle du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

La facture mondiale des importations alimentaires a enregistré une hausse de plus de 1.300 milliards de Dollars, soit une augmentation de 10,6% entre 2016 et 2017 dans les pays à faible revenus et ceux d’Afrique subsaharienne.